À quoi sert réellement un épaviste ?

Les engins de déplacements sont des outils indispensables, surtout pour les personnes qui travaillent loin de chez eux. Mais pour des raisons variées, certains de ces engins se trouvent être garés pendant plusieurs années et deviennent ainsi des épaves. À cet effet, il s’impose aux propriétaires de s’en débarrasser. Cependant, des entreprises épavistes compétentes sont disponibles et pour l’enlèvement des épaves.

Les services de l’épaviste

En général, un épaviste est un professionnel dont le boulot consiste en la récupération de tout genre d’épaves. Ces dernières peuvent être des camions, des scooters, des motos, etc. Mais de façon particulière, les compétences de l’épaviste sont souvent sollicitées, lorsqu’une personne dispose d’un véhicule classé dans le rang de véhicule hors d’usage (VHU). Ce sont des véhicules incendiés, accidentés, ou trop anciens pour être réparés. En effet, comme tout épaviste, l’épaviste 95 gratuit et agréé VHU intervient de manière gratuite pour l’enlèvement du véhicule en état d’épave. Du coup, il est souvent équipé d’un camion de remorquage et vient mettre en œuvre son expertise pour vous débarrasser de votre véhicule hors d’usage.

Par ailleurs, l’épaviste assure le transport des épaves jusqu’à un lieu dédié, qui peut être un centre de recyclage spécifique. Ainsi, le centre se chargera de traiter le véhicule et d’éliminer les éléments toxiques comme les caoutchoucs, l’huile à moteur, etc. Cependant, il est important de savoir qu’il faut réunir certaines conditions, avant de bénéficier des services gratuits d’un épaviste professionnel.

Services gratuits de l’épaviste : conditions à remplir

L’enlèvement d’un véhicule en état d’épave par un épaviste est tout une procédure qui se réalise en trois étapes. Du coup, lorsque vous disposez d’un véhicule hors d’usage et que vous devez obligatoirement vous en débarrasser, la première étape consiste à contacter un épaviste qualifié et agréé. Ceci permet de bénéficier d’une intervention soignée et conforme aux lois en vigueur. À la suite de cela, il vous reviendra juste de prendre un rendez-vous compte tenu de votre disponibilité. En ce qui concerne la deuxième étape, le propriétaire de l’épave de voiture doit fournir un certain nombre de documents, afin de rendre légal l’enlèvement.

Au nombre de ces documents, figure la carte grise du véhicule hors d’usage avec une mention vendue ou cédée en la date de l’enlèvement. Un certificat d’immatriculation est aussi indispensable pour obtenir une assurance de la part des épavistes. De même, le propriétaire doit fournir une copie de sa pièce d’identité, un certificat de non-gage et un formulaire de déclaration de cession dudit véhicule. Enfin, la troisième étape consiste en la récupération, le transport et la livraison du véhicule au centre VHU.

A propos de l'Auteur: Gabriel

Je suis garagiste à Brest. Je tiens ce blog avec des potes :)

Vous Aimerez Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *